Le référentiel du Bac Pro GA sur tout support numérique et papier....

    Le référentiel en ligne

   Le référentiel complet du diplôme CNDP


La mission globale

La mission globale du titulaire du baccalauréat professionnel Gestion-Administration consiste à prendre en charge les activités relevant de la gestion administrative, principalement au sein d’entreprises de petite et moyenne taille (artisanat, commerces, TPE, PME-PMI, ETI), de collectivités territoriales, d’administrations ou encore d’associations.

L'activité du titulaire du baccalauréat professionnel Gestion-Administration se situe dans un contexte de mutation profonde des métiers administratifs notamment en raison de l'impact des restructurations, des nouvelles formes d’organisation du travail, de la dématérialisation des informations et des évolutions technologiques.

Gestionnaire administratif est l’appellation générique utilisée pour désigner un métier qui peut prendre des formes diverses selon les types d’organisations et les secteurs d’activités. Toutes les appellations font cependant référence à la prise en charge d’activités administratives très marquées par les formalismes administratif, règlementaire et juridique.

La gestion administrative possède à la fois une dimension transversale et spécifique :
- transversale, car la composante administrative existe naturellement dans chaque fonction, processus ou projet, mis en place dans tout type d’organisation, mais aussi parce qu’on assiste à une forte mutualisation des fonctions administratives ;
- spécifique, au sens où la gestion administrative intègre les particularités des contextes d’exercice et des secteurs d’activités, notamment en ce qui concerne les domaines juridique et règlementaire.

La prise en charge des activités de gestion administrative implique donc de la part du gestionnaire administratif, à la fois :
- une grande multivalence1 au sens où les interventions sur les processus de gestion, commerciaux, de communication et de GRH mobilisent un périmètre très large de connaissances techniques, de gestion, juridiques, économiques et commerciales qui nécessitent d’être articulées et combinées entre elles pour répondre aux besoins de gestion ; le tout associé à une réelle professionnalité2 relationnelle ;
- une forme de spécialisation qui porte moins sur une expertise bureautique ou comptable que sur l’appropriation des contextes d’exercice et des secteurs d’activités ou encore le développement de compétences spécialisées sur un service particulier.

 

 

Imprimer