Référentiel Bcp AGOrA

RÉFÉRENTIEL Baccalauréat professionnel spécialité «Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités»

Arrêté du 18 février 2020 portant création de la spécialité «Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités» de baccalauréat professionnel et fixant ses modalités de délivrance

La mission globale

Les métiers de l’assistance à la gestion consistent à apporter un appui à un dirigeant de petite structure, à un ou plusieurs cadres ou à une équipe dans une plus grande structure, en assurant des missions d’interface, de coordination et d’organisation dans le domaine administratif. Ces métiers s’exercent dans tous les secteurs d’activité et au sein de tout type d’organisations de petite, moyenne ou grande taille: entreprises, collectivités territoriales, administrations publiques, associations, fondations, hôpitaux, entreprises artisanales, mutuelles, etc. Ils se déploient dans un contexte de mutations profondes des activités de services, notamment en raison de l’impact des restructurations, des nouvelles formes d’organisation du travail, de la dématérialisation des informations, de la transformation numérique des activités et de l’automatisation de certains processus.

L’assistance à la gestion des organisations possède à la fois une dimension transversale et une dimension spécifique:
transversale, car la composante administrative existe naturellement dans chaque fonction, processus ou projet, relevant de tout type d’organisation, au sein de tous les secteurs d’activité (y compris industriels) mais aussi parce qu’on assiste à une forte mutualisation des fonctions administratives;
spécifique, au sens où la gestion administrative intègre les particularités, notamment économiques, juridiques et réglementaires, des contextes d’exercice et des secteurs d’activité: médico-social, santé, bâtiment, immobilier, associations, économie sociale et solidaire, mutuelles, services publics, agriculture, etc.

La prise en charge de ces deux dimensions implique donc de la part du personnel administratif, à la fois :
– une certaine polyvalence au sens où les interventions sur les processus de gestion (commerciaux, productifs, de gestion du personnel, numériques) mobilisent un spectre large de connaissances techniques, juridiques et économiques qui nécessitent d’être articulées et combinées entre elles pour répondre aux besoins de gestion et aux impératifs de performance ;
– une réelle professionnalité relationnelle pour assurer le rôle d’interface et de coordination entre les acteurs internes et externes de l’entité; – une forme de spécialisation qui porte moins sur une expertise technique que sur l’appropriation des contextes d’exercice et des secteurs d’activité ou encore le développement de compétences approfondies répondant aux besoins de l’entité (juridique, comptable, logistique, etc.). Dans la mise en oeuvre


Imprimer