Note de certification professionnelle AGORA.
L’inscription du baccalauréat professionnel AGOrA dans le nouveau cadre national de la certification professionnelle

Note certification professionnelle AGORA

1. L’émergence récente d’un nouveau cadre national de certification professionnelle

La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel crée, pour une mise en oeuvre au 1er janvier 2019, France Compétences1, unique instance de gouvernance nationale de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Créée sous la forme d’un établissement public à caractère administratif, placée sous tutelle du ministère en charge de la formation professionnelle, France Compétences a pour mission d’assurer le financement, la régulation, le contrôle et l’évaluation du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage.
[...]

2. De la compétence au bloc de compétences

2.1 La notion de compétence
La compétence est une notion polysémique qui fait l’objet d’une littérature abondante et évolutive. Cette notion est particulièrement complexe à définir mais à titre indicatif nous pouvons nous référer à la proposition de France Compétences6 : « la compétence peut être envisagée comme la mobilisation de manière pertinente des ressources d’un individu (par exemple : savoirs, savoir-faire techniques, savoir-faire relationnel) et de celles de son environnement dans des situations diverses pour exercer une activité en fonction d’objectifs à finalité professionnelle ».
[...]

2.2 Le bloc de compétences
Un des objectifs majeurs de la rénovation du baccalauréat gestion-administration est d’inscrire le nouveau diplôme dans la logique des blocs de compétences.
La notion de blocs de compétences a été introduite par la loi n°2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, et fait référence à la mise en oeuvre du compte personnel de formation (CPF). La loi recense les formations éligibles au CPF et notamment « les formations sanctionnées par une certification enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) prévu à l’article L 335-6 du Code de l’éducation ou permettant d’obtenir une partie identifiée de certification professionnelle, classée au sein du répertoire, visant à l’acquisition d’un bloc de compétences ». [...]

2.3 Le développement des compétences dans le cadre de la formation à partir de situations professionnelles

La mise en situation d’acquisition des compétences Il s’agit de mettre l’apprenant dans des situations concrètes d’apprentissage permettant d’inférer une ou plusieurs compétences décrites dans le bloc. Ces situations apparaissent lors des périodes d’immersion (PMFP, alternance) mais également dans la structure de formation lors de simulations qui doivent être proches de la réalité professionnelle. Une situation est la conjonction d’une ou de plusieurs tâches à réaliser, plus ou moins complexes, avec un objectif clair de production et de résultat (ou de performance) et d’un contexte technologique, informationnel et relationnel donné.
L’apprenant placé dans cette situation s’entraîne à mobiliser ses ressources propres (tirées de son expérience antérieure et des éléments – acquis ou en cours d’acquisition - issus de la formation) et des ressources externes mises à sa disposition pour accomplir les travaux demandés.

Imprimer